Vous êtes ici : Accueil > Vu dans la presse

Articles

  • Ouest France du 17/03/16 - Mars 2016

    « Pour moi, lire c’est... prendre du bon temps à l’école »
    À l’initiative de l’Apel et pour la troisième année consécutive, l’école du Sacré-Coeur organise la semaine Lire, quel plaisir jusqu’à vendredi. « L’objectif est de relancer chez nos élèves l’envie de lire et de leur montrer que la lecture peut être un moment de partage. Nous avons réellement vu un engouement de leur part autour de cette semaine, qu’ils attendaient avec impatience », se réjouit la directrice Cindy Mestre.
    Cette semaine a été préparée à (...)

  • Télégramme du 19/03/16 - Mars 2016

    Sacré Coeur - Une semaine à la page
    À l’initiative de l’association de parents d’élèves, l’école du Sacré-Coeur a participé à l’opération « Lire, quel plaisir ». « L’objectif de cette semaine est de relancer chez nos élèves l’envie de lire, de leur montrer que la lecture peut être un moment de partage », explique Cindy Mestre, la directrice. Et ça marche ! « Nous avons réellement vu un engouement des écoliers qui attendaient cette semaine avec impatience ». Car sa préparation a débuté dès le retour des vacances. « (...)

  • Télégramme du 10 février 2016 - Mars 2016

    Un Carnaval au bon goût de crêpe !
    Princesses ou super-héros, cow-boys ou pirates, clowns ou amusants animaux : vendredi, les élèves et enseignants de l’école du Sacré-Coeur ont rivalisé d’imagination pour se déguiser, à l’occasion du carnaval de l’établissement. Un rendez-vous haut en couleur, auquel bénévoles du comité d’animation, parents et grands-parents se sont associés, à l’invitation de l’association de parents d’élèves, en préparant quelque 7.000 crêpes.
    Kig-ha-farz et kermesse
    « Ils se sont livrés (...)

  • Ouest France du 23/10/15 - Mars 2016

    Course de solidarité des écoliers du Sacré-Coeur
    L’école du Sacré-Coeur s’est associée à l’action proposée par l’Ugsel du Finistère au profit d’Action contre la faim. Fin septembre, un bénévole a présenté aux enfants, le travail de l’association, en particulier celui mené au Burkina Faso. « Cette intervention avait pour but de leur montrer qu’avec peu de moyens, on peut aider. Par exemple : avec 28 €, un enfant souffrant de malnutrition est soigné », approuve la directrice Cindy Mestre.
    Depuis quelques (...)

  • Ouest France du 02/09/15 - Mars 2016

    Sacré-Coeur, des effectifs stables à la rentrée
    Les effectifs sont stables pour cette rentrée à l’école du Sacré-Coeur qui compte 57 élèves contre 58 l’année dernière. La classe de maternelle compte 15 petits. Leur enseignante Annie Tanné bénéficiera de l’aide d’un agent territorial spécialisé des écoles maternelles (Atsem), Patricia Calvez. La classe de CP-CE1 comprend 20 élèves, sous la responsabilité de Marie-Claire Loaëc, tandis que les 22 élèves de CE2, CM1 et CM2 se trouvent avec la directrice Cindy (...)